samedi 23 octobre 2021

"Nouvelles ContRées", le jeu pour explorer vos livres

Certains de mes lecteurs le savent, j'aime les livres mais aussi les jeux de société. Le jeu Nouvelles ContRées qui sort aujourd'hui chez Olibrius, éditeur d'OLNI (Objet Ludique Non Identifié), est une excellente manière de concilier les deux.

La boîte du jeu telle que vous la trouverez dans toutes les bonnes boutiques de jeux.

J'ai eu l'occasion d'essayer ce jeu le 18 septembre dernier à l'occasion du festival des jeux de Vichy. Pour cette sortie, l'éditeur avait fait fort : en plus des exemplaires de démonstration du jeu, il avait aussi apporté une bibliothèque (oui, le meuble) garnie de livres en tous genres dans lesquels les joueurs et joueuses étaient libres d'emprunter leurs livres préférés le temps d'une partie.

Car c'est là toute l'originalité de Nouvelles ContRées : le jeu se joue dans un livre. Dans la boîte du jeu, pas de pions, de cartes ni de dés, mais des marque-pages qu'il va falloir insérer à bon escient dans le livre choisi pour la partie. Le jeu est coopératif : à tour de rôle, une personne va prendre la tête de "l'expédition" à la recherche du secret du livre, et pour cela, elle lira un extrait de la page marquée par le dernier marque-page, en choisissant parmi ceux sur la table celui dont l'illustration correspond le mieux à l'ambiance du passage lu. Il faut ensuite que tout le monde tombe d'accord sur le même marque-page pour pouvoir avancer, et ainsi de suite jusqu'au but désigné dans le livre. Des missions annexes, comme repérer des mots de plus de 10 lettres ou un certain nombre d'occurrences d'un son ou d'une lettre, ajoutent du piment à la partie, ainsi que des difficultés supplémentaires permettant d'avancer plus vite au prix d'une contrainte de lecture.

Le but est de parvenir jusqu'à la "Cité perdue" (un marque-page particulier placé plus ou moins loin de la fin du livre selon la durée qu'on veut donner à la partie) en perdant le moins possible des lettres de l'alphabet qui représentent les points de vie de l'équipe.

Exemple de disposition du jeu avec les différents marque-pages.

Le point fort de Nouvelles ContRées tient à son principe : sa rejouabilité est quasi-infinie puisqu'il suffit de prendre un autre livre dans sa bibliothèque pour se plonger dans des ambiances ou des styles d'écriture différents. Romance, thriller, science-fiction plus ou moins récente (mon premier essai était avec Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne), tous les livres s'y prêtent, y compris, paraît-il, les livres de jeu de rôle. Accessible à toute la famille si le livre choisi l'est aussi et que les enfants savent lire, il peut servir à leur donner le goût de la lecture en y mêlant naturellement le jeu, on peut adapter facilement la difficulté rien qu'en utilisant des livres jeunesse et en réduisant la durée de l'exploration, quitte à l'augmenter ensuite si les enfants en redemandent.

Vous l'avez compris : si, comme moi, vous aimez à la fois les livres et les jeux, cet OLNI est à ajouter à votre ludothèque de toute urgence. Demandez-le à votre boutique de jeux habituelle sans tarder, les critiques sont unanimes et Nouvelles ContRées risque d'arriver très vite en rupture de stock !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire